Lucifer?! - Le Jardin de Lucifer
16824
page-template-default,page,page-id-16824,edgt-core-1.0.1,ajax_fade,page_not_loaded,,hudson-ver-2.0,vertical_menu_background_opacity, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,transparent_content,overlapping_content,animate_overlapping_content,frame_around_overlapping_content,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 

Lucifer?!

Let's meet!

Lucifer

Je suis Lucifer, tel est mon surnom donné par mon père depuis le plus jeune age. Pour autant, rien n’est à mon image dans celui-ci et c’est peu dire. Mais bref, passons, là n’est pas la question.

Dans la matière qui nous intéresse, je suis un jardinier débutant. Débutant depuis 6 ans maintenant mais toujours débutant. Je continue de découvrir au travers des blogs de quelqu’uns, plantes, fleurs, couleurs et idées d’associations. J’apprends de mes échecs, même si parfois je m’entête à planter tout trop près…

Au Jardin de Lucifer

Le jardin s’écrit au rythme des saisons,

La nature le dessinant a sa façon.

Et  je me réjouis de mes succès.  Ma plus grande fierté est le massif pêle-mêle. Pourquoi pêle-mêle, simplement car tout a été planté un peu au hasard suite à un déménagement où aucun bulbe n’était étiqueté. Ainsi dahlia et glaïeuls ont poussés et ont révélé un magnifique tableau de contrastes de couleurs durant tout l’été.

Acontrario, j’ai créé un massif rose en m’inspirant des tons découverts dans le blogs « Il était un petit jard’ain ». Là, j’ai appris que je n’aimais pas les tons trop doux sans contrastes forts. J’aime le peps des couleurs qui éclatent les unes contres les autres. Le massif existe encore, je ne l’ai pas ré-arrangé et l’ai nommé « celui dont on ne prononcera pas le nom »

2021, c’est décidé, il sera revu et corrigé pour coller à mes gouts et mes découvertes florales de cette année (pieds d’alouette).

Me Contacter

    Sign up for newsletter